POURQUOI UN STAGE RANDO-PEINTURE ?

Parce que randonner et peindre , ou dessiner, constituent ensemble une manière privilégiée d’aller à la rencontre de la nature et de soi-même.

Parce que peindre, dessiner dans la nature, simplement en sortant son matériel de la voiture en s’avançant de quelques pas jusqu’à la  » belle vue  » n’engage pas autant l’être que lorsque vous découvrez au sortir d’un lacet de montagne la vue de rêve qui apparaît soudain.

Il manque le recueillement, le silence intérieur auquel conduit la marche, la  » récompense  » au bout de l’effort, cette osmose que tout randonneur connaît entre ce qu’il sent en lui et le paysage, qui, à ce moment-là, est vivant…Alors vous sortez l’appareil photo ! Ou votre carnet de croquis : la magie commence , là !

Se déplacer à pieds pour aller à la rencontre de ce qui va apparaître sur votre feuille de papier change totalement votre attitude intérieure et ce que vous allez dessiner ou peindre.
Prendre le temps de, ou ne pas l’avoir; la fraîcheur ou la chaleur, le vent, les insectes, l’humidité ou la sécheresse, la fatigue ou la pleine forme ; tout cela influence votre manière de voir, de capter cette nature que vous ne faites que traverser lorsque vous randonnez.


Parce que vous marchez avec le désir, la préoccupation de découvrir un fragment de beauté comme prétexte à vos croquis ou réalisations, cette beauté se révèle à vous, votre rythme de marche ralentit, vous commencez à avoir envie d’avoir encore plus de temps pour voir, sentir, goûter aussi.

Vos peintures et dessins deviennent la mémoire de vos pas et de vos sensations autant que celle de vos yeux ; ils font le lien entre la nature qui vous accueille et ce qui se passe en vous, dans votre corps physique, vos émotions et vos pensées. Vous êtes tout entier avec vous-même et si proche de la nature…


Pour participer au stage
vous pouvez être parfaitement débutant en peinture et en dessin, par contre mieux vaut être habitué à marcher en montagne à la journée, être correctement équipé à cette fin et pouvoir monter et descendre quelques centaines de mètres de dénivelé sans haleter et sans craindre pour ses articulations : sinon, inutile d’avoir une forme d’athlète ; pas question de performances sportives.

Il s’agit d’apprendre à voir la nature avec un nouveau regard, de s’en faire apprivoiser autant que de la découvrir comme un jardin personnel avec, à la main, des carnets de croquis, des crayons, des stylos, des feutres, des aquarelles, des pastels…

Des moments lents, d’autres rapides ; découvrir les outils du croquis, fixer la mémoire par quelques repères ou prendre le temps d’un mini tableau : de 2-3 minutes à 1h ou plus…Embrasser un panorama ou s’émerveiller d’un détail…

Comme dans tous les stages, le groupe permet de découvrir d’autres sensibilités d’autres approches ; ici, les différences de rythmes vont avoir une influence directe sur les circonstances : vous adapter, profiter des changements de rythmes pour découvrir un point de vue, un détail inattendu quand vous croyiez avoir tout vu, trouver un raccourci technique quand le temps manque pour finir…

Je ne vous invite pas à la virtuosité, même si vous avez ce talent, mais à un voyage entre mousses, racines et épicéas ; entre troncs majestueux, nuages menaçants et fleurs délicates ; au gré de vos émerveillements, de vos fatigues et de votre enthousiasme : la technique vient servir ce voyage, pas le précéder!

Bon stage.
CHRISTIAN*

Envie de participer à un stage découverte?
Envie de vivre un stage de 3 jours ou d’une semaine ?

Les commentaires sont fermés.